rd12: GP de lommel (belgique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rd12: GP de lommel (belgique)

Message par benfri le Dim 16 Aoû - 23:10

Grand Prix de reprise après le break estival, Lommel 2009 restera comme la première co-organisation de deux des plus grands champions que le cross Belge ait connus. Aux côtés d’Eric Geboers qui est depuis maintenant plusieurs années l’un des piliers de ce GP de Belgique, Stefan Everts est venu renforcer l’équipe organisatrice qui ne cache pas son ambition d’accueillir le Motocross des Nations 2010 en Limbourg.

Pour la seconde année consécutive, Lommel accueillait donc le GP de Belgique officiellement dénommé ‘Limbourg GP of Belgium’ la province Belge étant le "sponsor titre" de l’épreuve comme le fut la région de Wallonie pour Namur. Si le site reste toujours doté d’une visibilité moyenne malgré la réalisation de quelques talus destinés à placer les spectateurs en surplomb de la piste, on notera que globalement la qualité de l’organisation a été nettement à la hausse. Modifiée dans son tracé, la piste n’est certes pas la plus excitante qui soit pour les spectateurs comme pour les photographes, mais quelques portions restent très intéressantes de par leur spécificité liée à la nature du sol. Dimanche après la première manche MX1 certains secteurs faisaient peur tellement ils étaient défoncés et truffés de trous, mais fort intelligemment les organisateurs ont sorti les chargeurs à pneus pour re-travailler les appels et réceptions de sauts. Un regret pour les organisateurs, la pluie du dimanche matin a sans aucun doute nuit à la venue des spectateurs locaux. Par contre les fans français avaient fait le déplacement, ça parlait beaucoup français derrière les barrières !

Quelle équipe pour les Nations ?
Samedi soir à l’issue de la présentation de l’Équipe de France, Olivier Robert n’a pu empêcher de chambrer Joel Smets qui n’a toujours rien annoncé. Le célèbre rouquin aurait bien aimé profiter de son épreuve nationale pour annoncer sa sélection, mais il confiait attendre le retour en course de Steve Ramon et Kevin Strijbos pour affiner sa décision. Interrogé sur la possible présence de Clément Desalle, Joel confirmait que son nom figurait en bonne position sur sa liste, peu de wallons ayant eu la chance de faire partie de l’équipe ces dernières années. Pour une fois qu’il y en a un qui va vite, on peut penser que Joël apportera sa contribution à la réunification de la Belgique ! En MX2, Joel Roelants tient la corde, dans la mesure ou Jeremy Van Horebeek est très irrégulier cette saison, alors qu’entre Steve Ramon et Ken De Dycker la décision reste à prendre.

Pas de pot
En se couchant su second départ juste devant Leok et Coppins, Clément Desalle a involontairement provoqué un accrochage qui lui coutera finalement cher. Pot enfoncé, la Honda LS émettait dès les premiers tours un bruit assourdissant, mais il n’était pas question pour lui de faire un arrêt auprès de son mécano pour remédier au problème puisque c’était le collecteur et non le silencieux qui était défaillant. Clément est donc allé au bout de sa course, avant de se faire pénaliser d’une minute et de perdre quelques places au classement. Rappelons que la FIM a modifié ce point de règlement suite au GP du Brésil 1998, qui se disputait sur le magnifique circuit de Belo Horizonte. Alors en pleine bagarre avec Sébastien Tortelli pour le titre mondial, Stefan Everts avait été pris dans une chute collective au second départ, et avait après l’arrivée été déclassé suite à la réclamation déposée par un autre team. Considérant que le pilote était déjà suffisamment pénalisé lorsqu’il se retrouvait pris dans une chute, et que dans ce cas précis le problème d’échappement n’était pas une défaillance technique, la FIM a assoupli la règlementation. En 98 Clément aurait été déclassé, aujourd’hui il ne perd que quelques points. Pensera-t-il à remercier Stefan ?

Retours
Contrairement à ce qui était prévu, Aigar Leok et Jonathan Barragan n’ont pas fait leur retour à Lommel. L’Espagnol qui était présent dans le parc en cette période de transferts n’est pas toujours pas totalement remis de sa terrible chute à l’entraînement, dont personne ces dernières semaines, pas même nos confrères espagnols, n’avait eu la moindre info. Après sa chute dont on ignore les raisons – contrairement à celle de Shaun Simpson, KTM n’a fait aucune communication sur le sujet – l’Espagnol a été relevé avec plusieurs côtés cassées et la rate perforée. Comme Stefan Everts et plusieurs autres pilotes, Jonathan n’a donc désormais plus de rate. De retour malgré un déplacement de la clavicule droite une semaine plus tôt, Kevin Strijbos a roulé sous infiltration et confiait avoir un peu de mal dans les virages ; victime d’un problème technique en seconde manche, il fera l’impasse sur Loket pour mieux préparer Lierop ou Marc De Reuver devrait également être de la partie. Mais il n’y aura dans le meilleur des cas que deux Honda Martin au départ, Mickael Pichon qui avait émis l’hypothèse de faire un GP dans le sable s’étant depuis engagé à l’endurance de Pont de Vaux avec son pote Pascal Leuret.

Tonio et sa BM
Local de l’épreuve puisqu’il loue une maison dans la région comme David Philippaerts ou Max Nagl pour ne citer qu’eux, Antonio Cairoli et sa copine se sont pointés dans un superbe cabriolet BMW série 6, couleur bleu…Yamaha ! Va-t-il le faire repeindre en orange, ses nouvelles couleurs pour 2010 ? Toujours est-il que Tony qui au GP d’Italie s’était pointé dans une Fiat 500 n’a pas eu le loisir de débâcher ce week-end ! Pour en revenir à sa performance sportive du week-end, Antonio s’en est très bien sorti pour son second GP dans le sable en MX1, après sa très mauvaise qualification du samedi en raison d’une chute et de quelques difficultés à redémarrer sa machine ; cinq et deux des manches, il file droit vers un troisième titre mondial qu’il pourrait coiffer dès Lierop. En ce qui concerne 2010, KTM a annoncé qu’il était prématuré de dire que l’Italien roulerait avec la 350, et que la décision serait prise après les teste hivernaux.

Priem et Aprilia en verve
Avec un contrat d’une seule année alors que Julien Bill lui signé pour deux ans, Manuel Priem a besoin de résultats pour trouver un bon guidon en 2010. Régulièrement plus véloce que son équipier Suisse depuis quelques GP, le Belge a fait une superbe prestation à Lommel où il a pointé à deux reprises dans le top cinq en début de manches. Sortant un peu large et enroulant un filet vert dans sa roue arrière en première manche, il a du se contenter de la dixième place avant de scorer une excellente cinquième place dans le second débat. Aprilia est resté discret sur ses projets pour la saison prochaine, puisque l’on parle de deux teams et de la signature de Josh Coppins.

Contrôle anti dopage
Comme à Teutschenthal ou à Iffendic en championnat Élite, une série de contrôles anti dopage a eu lieu sitôt l’arrivée du GP de Belgique, et dans quelques semaines la FIM communiquera les résultats de ceux-ci. Interrogé sur le sujet samedi en conférence de presse, KTM a confié qu’une sévère clause sur le dopage figurait dans les contrats de tous leurs pilotes ; ainsi un pilote qui serait contrôlé positif devrait-il reverser à son employeur pas moins de deux années de salaire, à l’instar de ce qui se pratique dans le cyclisme. On applaudit des deux mains à cette confidence, et on se prend à rêver d’une politique encore plus ferme des autorités sportives, avec par exemple l’instauration de contrôles sanguins plutôt qu’un prélèvement dans les urines, ce que réclament de nombreux pilotes. Une politique hyper sévère aurait l’avantage d’éviter toute éventuelle tentation, le sujet restant bien entendu tabou alors que tous ceux qui aiment le MX n’ont qu’une envie, que ce sport reste le plus "propre" possible.

Qui au Brésil ?
Difficile à Lommel de savoir qui serait du voyage au Brésil et qui ferait l’impasse sur cette finale assez coûteuse, surtout quand on ne joue pas de place au championnat. Les teams ont demandé un soutien à Youthstream, qui le leur a refusé (le promoteur du championnat a expliqué souffrir lui aussi de la crise, et avoir perdu quelques partenaires), si bien que certains envisagent de ne pas être du voyage. Mais cette absence pourrait avoir des conséquences sur les engagements des teams en 2010, ce qui fait que l’affaire est loin d’être réglée entre des teams qui sont parfois en difficulté financière, et un promoteur qui a pour souhait de "mondialiser" le championnat et compte donc sur la présence de ces acteurs à toutes les étapes de celui-ci. Affaire à suivre...

je suis désolé je n'est pas trouvé de classement pour vous en mettre un. :⭕
avatar
benfri
Top 400
Top 400

Masculin
Nombre de messages : 457
Age : 25
Localisation : sur les terrains
Emploi/loisirs : jaime le motocross, ossi le motocross et pui oué le motocross
Humeur : reste super simpa
Date d'inscription : 30/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://benfri.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum